En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la réalisation de statistiques de visites et le partage d'information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Sur-mesure

SUR-MESURE BOTTIER

Partager

Assemblés à la main et personnalisables de la forme du chaussant au cuir en passant par la patine, les souliers sur-mesure Berluti allient un confort absolu et une allure unique.
Car à l’inverse des souliers de prêt-à-porter, ou des souliers de demi-mesure, simples adaptations de modèles existants, les souliers sur-mesure sont créés à partir d’une page blanche. C’est le client qui est au cœur de la création et c’est en fonction de la morphologie de son pied que le soulier est créé.

LA PRISE DE MESURE

Chez Berluti, tout commence par un 1er rendez-vous : la rencontre entre le maître bottier et le client. En boutique ou dans les ateliers parisiens de la rue Marbeuf, c’est au cours de cette conversation que le maître bottier prend connaissance des désirs du client, ses habitudes aussi. Car le sur-mesure, c’est un travail à 4 mains, celles du bottier et celles du client. Semelles, couleur des doublures ou embauchoirs, c’est pendant ce rendez-vous que tout va être décidé.
Vient ensuite la prise de mesure. Entre six et dix mesures sont nécessaires pour comprendre la morphologie, le volume, la largeur, et les points d’appui du pied du client... Enfin, celui-ci pourra choisir parmi les différents cuirs qui lui sont proposés. Le cuir Venezia bien sûr, cuir emblématique de la Maison, mais aussi des peaux exotiques telles que l’alligator, le python ou le requin.

 

FORME ET ÉBAUCHAGE

C’est dans une pièce en bois de charme, un bois dur et dense, que le formier va progressivement sculpter la forme du soulier avec son paroir.Cette forme sera ensuite affinée à la râpe ou au papier de verre.
Cette étape particulièrement technique nécessite une grande précision pour que la forme respecte la morphologie du pied et conserve l’élégance du soulier.
 

 

 

PATRONAGE, DÉCOUPE ET PIQUAGE

La patronnier commence par recouvrir la forme d’une toile adhésive sur laquelle il va dessiner le modèle. Cette toile adhésive va ensuite être décollée et le modèle sera reproduit sur un patron en carton. C’est à partir de ce patron que le coupeur découpera au tranchet les pièces de cuir qui constitueront la tige du soulier, soit sa partie supérieure. Ces pièces de cuir seront ensuite parées, assemblées et cousues par le piqueur.

 

L'ESSAYAGE

Lors d’un 2ème rendez-vous, le client va pouvoir essayer une maquette de ses souliers réalisée à partir de la forme mise au point par le maitre bottier.
C’est le moment au cours duquel il pourra juger du chaussant, le volume de son soulier, et du style. Le maître bottier marquera les points à rectifier pour ajuster le volume au plus près du pied et offrir la paire de souliers parfaite.
 

 

LE MONTAGE

Monteurs et bottiers assemblent les pièces à la main sur la forme en bois. De la pose de la « première de montage » jusqu’au bichonnage en passant par la mise en place du cambrion ou la couture de la trépointe, il faudra compter environ 30 heures de travail pour cette étape de fabrication.
 

 

LA PATINE

Le coloriste vient apporter la touche finale : la patine. Le client la choisit parmi des possibilités infinies. Faites main et gorgées d’huiles essentielles, elles donnent aux souliers une couleur à part, pleine de vie et de caractère.
 

 

LA LIVRAISON

Au terme de 6 mois de travail, les souliers sur-mesure sont prêts à être remis au client. Chaque paire est livrée dans une boîte en cuir Venezia Scritto personnalisée aux couleurs de la patine du soulier et gravée du nom du propriétaire.

Formier, patronnier, coupeur, piqueur,... les artisans des ateliers sur-mesure auront finalement réalisé pas moins de 250 opérations pour offrir à leur client le soulier parfait, « autant que pour la construction d’une cathédrale », comme aime le rappeler Olga Berluti.

 

LE SUR-MESURE EN RÉSUMÉ

  • Environ 50 heures de travail pour une paire de souliers
  • Jusqu’à 150 heures de travail pour une paire de bottes
  • 20 artisans dans les ateliers
  • 6 à 9 mois de réalisation 
  • Une grande diversité de cuirs, du traditionnel Venezia aux cuirs exotiques
  • Un choix de personnalisation extrême : tatouages, scarifications, initiales, couleurs de patine
  • Un service disponible dans les boutiques du monde entier où les maîtres bottiers organisent régulièrement des sessions sur-mesure
VOIR AUSSI

RECEVEZ LA NEWSLETTER BERLUTI

Restez informé en avant-première de nos nouveautés et de l'actualité de la Maison.
*Champs obligatoires

Merci

Vous recevrez désormais la communication digitale de la Maison Berluti.